Final Fantasy VIII Sorceress - Forum RP
 

Partagez | 
 

 Appartements de Shomei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

avatar





Messages : 54
RP : 53
Date d'inscription : 04/10/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Ven 16 Oct - 22:59


Shomei Saiko


D'un regard accusateur, Shomei fixait de nouveau Lavi tout en lui intimant de se taire en mettant son doigt devant les lèvres de son invité. La tête blonde avait déjà vu le film, mais elle n'était pas contre de le revisionner en silence bien sûr. Ce n'était pas de la grande qualité, mais elle aimait beaucoup la façon de jouer des acteurs. Il y avait aussi ce semblant de réaliste. Même si l'acteur principal jouant le rôle du chevalier en faisait de trop, la Sorcière avait un rôle assez doux, on comprenait le lien qui unissait ces deux êtres.

D'une certaine façon, Shomei avait toujours été fascinée par les Sorcières, même si quelque part cela au fond d'elle, la jeune femme avait de bien tristes souvenirs. Le plus étrange, c'était ce flot de sentiment qui la parcourait quand elle regardait ce genre de film, cela pouvait paraître étrange pour son caractère, mais Shomei était comme la plupart des personnes de ce monde, sensible. Certes, l'histoire du film était infidèle à l'Histoire, mais cela avait son charme, une petite histoire romantique entre deux êtres qui s'aimaient malgré leurs différences. Une petite larme ne manqua pas de couler sur les joues de la tête blonde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 55
RP : 54
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Ven 16 Oct - 23:46
Lavi regardait plus le visage de Shomei que le film à présent, rien de ce qui s'y passait ne lui était inconnu, les faibles lueur de leurs écran et du film les éclairait c'était plus agréable de la regarder elle que son écran.
Elle semblait adorer ce film et en être assez bouleversée, est-ce qu'elle pleurait ?
Ne voyant pas le temps filer et le film se terminer. Lavi fut éblouis et surpris par les lumières qui revenaient.
En regardant à nouveau Shomei il eu la confirmation qu'elle avait une larme qui lui coulait sur la joue.

"Oh jolie fleur, tu pleurs ?"

Il approcha sa main de sa joue pour en chasser la larme. Sa peau était très douce...
Il remarqua soudain que le garçon assit derrière eux les regardait l'air intrigué, Lavi lâcha timidement :

"ça va, c'est... ma grande sœur...j'ai le droit !"

Il afficha son air le plus innocent possible, comme un enfant prit en flagrant délit de vole de bonbon dans une épicerie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 54
RP : 53
Date d'inscription : 04/10/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Ven 16 Oct - 23:57


Shomei Saiko


Comme l'avait remarqué Lavi, difficile pour Shomei de trouver une excuse, une expication. Ce film, elle en était toute bouleversée. Quand Lavi lui fit remarquer qu'elle se laissait aller, juste un peu, ses joues s'empourprèrent de rose, encore plus lorsqu'il caressa son visage pour essauyer cette petite larme. Furtivement et pour ne laisser rien paraître, elle mit ses mèches devant son visage. Ensuite, elle regarda Lavi d'un regard ferme, ainsi que le garçon qui les observait. Ce petit regard méchant et effrayant avait de quoi le geler sur place. Pour le garçon derrière il fit comme s'il n'avait rien vu. Quant à Lavi, elle s'occupe de lui le mieux possible, lui adressant un coup de coude dans les côtes tout en lâchant :

- Abruti ...

Puis, animée par la colère, elle se leva, prit ses affaires et disparus de la salle de court très vite, visiblement gênée par cette situation. Non pas parce que Lavi l'avait touché, mais qu'il l'avait vu ainsi, faiblesse qu'elle regrettait amèrement et qui l'énervait au plus haut point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 55
RP : 54
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Sam 17 Oct - 0:48
Son air innocent n'avait attendrit personne. Shomei l'avait insulté, il était habitué en général à cela, ça allait... et lui avait lancé un coup de coude aux côtes, si ce geste en temps normal, n'aurait pas eu d'incidence particulière, a ce moment là ça lui raviva une douleur un peu plus ancienne. Lavi posa sa main sur son ventre en grimaçant. Note pour lui-même : ne pas attirer l'attention sur eux et surtout sur Shomei. Il s'en souviendrait. Il espérait inconsciemment que l'adage "qui aime bien, châtie bien" s'appliquait ici, ça aurait été le signe qu'elle l'aimait beaucoup...

Il s'en voulait, et pas uniquement parce que la colère de la jeune fille lui avait fait mal, dans tous les sens du terme...
Mais, parce qu'en l'ayant vu rougir comme elle l'avait fait, sans doute par la gêne de l'avoir vu pleurer. Il l'avait trouvé encore plus mignonne...
Il foudroya le garçon de l'oeil qui se moquait bien de lui et adressa un regard au professeur

"Monsieur, ce fut un plaisir, ce cours était très instructif !"

Effectivement, à défaut d'avoir appris de nouvelles choses sur les sorcières, il avait appris un peu plus sur Shomei...
Il se lança d'ailleurs à sa poursuite. En sortant de la salle de classe, sans surprise, il ne la voyait plus.
Lavi fit la mou, qu'allait-il faire ? Où-est-ce qu'elle irait ? Il espérait de tout cœur qu'elle ne soit pas retourné dans sa chambre il se voyait mal fureter seul du côté du dortoir de la jeune fille, de quoi aurait-il l'air ?

I
l se souvint qu'elle avait cherché un livre à la bibliothèque sans succès, il était obligé de s'en souvenir vu ce qu'il avait découvert la-bas...Heureusement qu'il avait une bonne mémoire et donc un bon sens de l'orientation il y retourna sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 54
RP : 53
Date d'inscription : 04/10/2015

MessageSujet: Biblio   Sam 17 Oct - 15:14


Shomei Saiko


Cette tension en elle ne voulait pas s'effacer, elle qui d'habitude était toujours très calme, à côté de la plaque, voilà qu'elle laissait paraître sa mauvaise humeur. Ce qui était très rare de montrer quelques sentiments. Pourquoi s'énervait-elle ainsi, juste parce qu'il avait réussi à casser cette barrière qu'elle s'efforçait de conserver entre sa personne et les autres. Pourquoi s'était-elle laissé aller devant ce film. Pourquoi a-t-il fallu que le professeur passe ce film !

Elle maugréa toute l'après-midi retranchée dans un coin de la bibliothèque où personne n'irait la déranger tentant de se calmer en lisant enfin le livre qu'elle cherchait tant. L'introduction ne l'intéressait guère, pour le moment elle voulait connaître l'histoire de ce livre. Partiellement calmée, elle commença la lecture dansa sa tête affichant un léger sourire sur son visage qui fut de courte durée, le rouquin avait réussi à la trouver.

- Lavi ...

Prononça-t-elle sur un ton montrant son énervement. Attendant qu'il lui explique ce qu'il faisait ici, ce qu'il souhaitait faire ou en quoi elle pouvait lui être utile, la tignasse blonde tapait en rythme le talon de sa chaussure contre le sol. Première fois qu'elle daignait à prononcer son prénom même si l'on sentait son irritation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 55
RP : 54
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Sam 17 Oct - 18:45
La bibliothèque n'était pas immense, il ne tarda pas à voir Shomei en train de lire son livre. Elle l'avait trouvé en fin de compte.
En s'approchant d'elle et vit sa mine renfrognée et son ton froid quand elle prononça son nom. Il lui répondit :

"Hello...Désolé pour tout à l'heure, je n'aurais pas dû mais, je ne pouvais pas faire comme si que je n'avais rien vu, je n'aime pas voir une fille pleurer, mais, tu n'as pas à avoir honte de ça !"

Il prit une chaise et s'assit près d'elle. Il jouait vraiment les pots de colle mais, il n'était plus à ça près...

"Dis-moi, je pourrais faire quelque chose pour me faire pardonner ? n'importe quoi"


Ils étaient à l'école après tout, il pourrait peut-être l'aider et partager ses connaissances avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 54
RP : 53
Date d'inscription : 04/10/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Sam 17 Oct - 18:55


Shomei Saiko


Quelque chose pour se faire pardonner, effectivement, il pouvait en effet aider la jeune demoiselle à faire ses devoirs. Non seulement Shomei avait un contrôle de langue ancienne demain, mais elle n'avait pas encore eu le temps de réviser, ni même traduire le texte qui lui donnerait un avantage certains à ce contrôle.

- Si tu t'y connais en langue ancienne, tu pourrais peut-être m'aider.

La tignasse blonde se leva, rangea son livre dans son sac à main et se dirigea vers le bureau de l'accueil où elle demanda à l'étudiante responsable si elle pouvait utiliser une salle individuelle. La personne qui était la même que ce matin lui donna une paire de clés en échange de sa carte étudiante.

Ensuite, la demoiselle revint vers Lavi l'invitant à la suivre. Tous deux se retrouvèrent alors dans une petite salle, il y avait deux chaises et un bureau. Une fenêtre donnait sur l'extérieur de la BGU laissant voir la grande allée. Pendant que Lavi regardait à travers la fenêtre, Shomei ferma la porte, sorti son texte de traduction sur la table ainsi qu'un crayon, une gomme et un bloc note, elle était fin prête à travailler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 55
RP : 54
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Sam 17 Oct - 21:15
Il allait l'aider pour un examen qu'elle allait passer sur les langues anciennes, Lavi s'y connaissait plutôt bien, après il pratiquait quotidiennement lui-même avec son clan une langue plutôt ancienne !
Ils s'isolèrent Shomei et lui, dans une petite pièce annexe à la bibliothèque, une parfaite petite salle d'étude.
Lavi attenta que la jeune fille prépare ses affaires. Une fois fait, il s'assit près d'elle et regarda son document.

"C'est un idiome de centra, pas de doute, mais tu devais déjà le savoir ça. Ce n'était pas parlé par tout le monde, ils avaient leur propre dialecte par "zone". Je ne suis pas habitué à voir certaine tournure de phrase..."

Il prit le crayon de Shomei et continua dans sa lancé.

"Ce caractère là il encadre certaines phrases tu vois, comme ici"
Il indiqua à Shomei de l'index la partie central du texte et ajouta "c'est un peu comme si l'auteur de cet écrit citait quelqu'un, donc ça doit être comme des sortes de guillemets à nous. Alors on a affaire à quelqu'un qui raconte les voyages d'un homme, hors de sa terre natale, en changeant sa narration à première personne."

Il s’interrompit soudain pensant être un peu assommant...et rendit le crayon à la jeune blonde. Il se mit debout et jouant les professeur leva la tête et pris un air hautain.

"Jeune fille ! je suis votre nouveau professeur remplaçant ! prenez bien note de tout ce que je vais vous dire ! Si je suis satisfait de votre écoute, vous serez récompensez comme il se doit !"

Cet air théâtral avait pour but de faire oublier l'évènement de salle d'histoire et d'amuser Blondie en essayant de rendre son "cours" plus attrayant. Même s'il espérait arracher un petit sourire son "élève". Il ne se faisait pas trop d'idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 54
RP : 53
Date d'inscription : 04/10/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Sam 17 Oct - 23:06


Shomei Saiko

L'explication du rouquin paraissait tellement évidente que la blondinette n'y avait même pas pensé. D'autant plus qu'il avait de très bonne connaissance, elle aurait bien voulu savoir comment cela se faisait qu'il en sache autant. Pour le moment, elle préférait qu'ils se concentrent sur la traduction avant de discuter. Le rouquin était concentré dans ses explications, Shomei buvait chacune de ses paroles les retenant en mémoire, elle connaissait le vocabulaire et était très étonnée qu'il puisse comprendre d'un coup d'oeil de quoi parlait le texte en question.

Tout à coup, le rouquin changea de ton qui se voulait plus décontracté comme si En voyant le ton qu'employait Lavi, Shomei ne put retenir un rire. Un petit rire mélodieux s'évadait, elle essaya de l'étougger en mettant ses mains devant sa bouche. Ce fut un instant assez bref, elle s'essuya une petite larme à l'oeil avant de reprendre son sérieux et ce petit air hautain. Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleurs, puis elle ajouta :

- Continuons.

Son visage s'illumina par un sourire, l'attention qu'elle portait à Lavi était assez exceptionnelle, sans doute que ce texte y était pour quelque chose. La façon dont il expliquait aussi. Le jeunot pourrait faire un bon professeur. Le crayon en main, Shomei commença à traduire ce qu'il lui semblait juste sous l'oeil attentif de son "professeur".

- Je veux ma récompense après.

Elle le nargua en le fixant droit dans les yeux avec un petit sourire malicieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 55
RP : 54
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Dim 18 Oct - 0:39
Sa jolie fleur avait sourit ? non mieux elle avait tenté de dissimuler un rire ? Lavi n'en revenait pas. C'était le plus beau moment de sa journée ! Ce qu'elle lui avait dit après sa tentative d'imitation de professeur ajouta à son enthousiasma, il lui répondit :

"Et vous l'aurez jeune fille !" Il s'était alors penché vers elle et avait appliqué son index sur le nez de Shomei.

Son cœur s'emballa, mais d'angoisse. En se retournant pour ne pas qu'elle le voit, il grimaça, n'avait t'il pas était trop loin ? Elle n'avait pas vraiment l'air d'aimer qu'on la touche et il avait peur que ce petit geste taquin vienne changer l'ambiance de manière inquiétante. Ce qui serait fort dommage, pour une fois qu'elle s'était un peu ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 54
RP : 53
Date d'inscription : 04/10/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Dim 18 Oct - 0:56


Shomei Saiko

Le rouquin se croyait tout permis. Cela ne dérangeait pas Shomei qui était impressionnée par ses connaissances, pour une fois, la première d'ailleurs, elle se laissa mener par le bout du nez tout en profitant de cet instant pour jouer le jeu puisqu'elle venait de remarquer le trouble du jeune homme.

- Et j'aurais quoi ?

Osa-t-elle demander en se levant et lui faisant face tout en s'approchant plus près de lui. De sa petite main délicate, elle la fit monter le long du bras du rouquin comme une araignée, mais avant de continuer bien plus loin, elle fit un pas en arrière, remit sa petite main devant sa bouche en laissant à nouveua résonner son petit rire. Dans cette pièce, Shomei se montrait un peu plus amicale que d'habitude.

- Bref, revenons à notre texte Rouky.

Parfois, la tête blonde pouvait se montrer taquine, avec un petit surnom en prime car après tout pourquoi elle serait la seule à devoir supporter ça. Reprenant sa place sur sa chaise et plaçant ses mèches blondes derrières les oreilles, elle attendit que Lavi en fasse de même avant de reprendre leur étude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 55
RP : 54
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Dim 18 Oct - 1:04
"Euh..." Il ne s'attendait absolument pas à ce qu'elle fasse ça. Il en était tout troublé.
Son cœur allait certainement partir au loin. Vers elle, elle venait de le lui voler en quelques secondes. Roucky ? Elle venait de l'appeler Roucky, c'était bien la première fois qu'on l’appelait comme ça. C'était de bonne guerre cela dit et il aimait bien, parce que c'était elle. S'éclaircissant la voix, il reprit un air sérieux et s'installa à nouveau près d'elle.

"Bon...euh c'est un peuple inconnu de...centra humm..."

Lavi n'était pas sûr de comprendre ce qu'il lisait, il prit la feuille et l'approcha de ses yeux pour être bien sûr qu'il ne disait pas de bêtise. Mais ce n'était pas le cas. Il est vrai que ce peuple avait fait reparler de lui tout récemment. Le possible réveil d'une civilisation perdu avait fait un tollé chez son clan. Les vieux rabougris en avait perdu leur dentier...Les grands pontes se gardaient bien d'en parler au public. Lavi aurait aimé être une petite souris pour pouvoir écouter ce qui se passer parmi les autorités. Faire lire un document comme ça à des jeunes gens avait du coup, quelque chose d'assez ironique. Le jeune homme repris son discours :

"Il est dit que ce voyageur vivait sous terre avec son peuple c'était un jeune homme d'une vingtaine d'année. Tiens regarde..." Il reposa le document entre eux sur la table. Se rapprochant aussi furtivement de Blondie. "Ici c'est un chiffre un deux et un...quatre, oui c'est un quatre, il avait vingt-quatre ans. Les chiffres c'est ce qu'il y a de plus facile à repérer dans cette langue. Mais tu les as peut-être déjà étudié ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 54
RP : 53
Date d'inscription : 04/10/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Dim 18 Oct - 2:03


Shomei Saiko


- Les chiffres nous les avons déjà appris, c'est juste que les tournures de phrase sont un peu compliqué. D'habitude on transforme un peu le texte original pour le mettre au goût du jour, mais personnellement je préfère rester fidèle au texte.

Sa fascination pour l'Histoire et la science du langage refit surface. Shomei aimait beaucoup étudier ce genre de chose, elle éprouvait quelques difficultés à traduire ces textes quand il lui manquait du vocabulaire. Parfois elle se trompait dans la signification de certains mots, mais ils n'avaient pas de dictionnaire assez performant, c'était assez difficile de traduire puisque cette langue n'était plus parlée depuis des siècles enfin c'est ce qu'elle pensait. Elle ne soupçonnait pas Lavi de connaître mieux qu'elle ce langage, elle trouvait cela normal car après tout il y avait quelques rares Historiens qui savaient décrypter ces écrits, elle songeait que Lavi aurait pu être un de leurs apprentis.

- Lavi, tu n'as toujours pas répondu à ma question...

Changeant subitement de sujet pour retourner au précédent. Avait-il l'impression qu'elle le cherchait ? La jeune étudiante osa de nouveau taquiner son petit rouquin. D'un doigt, elle leva le menton de Lavi pour qu'il la regarde, puis s'avança plus près de lui s'adressant dans un chuchotement à son oreille. Son souffle atteignit le cou de son interlocuteur tandis qu'elle lui adressa ces quelques mots doux :

- A moins que je n'aille la chercher moi-même ...

C'était très audacieux de sa part de se montrer si proche avec son "camarade" d'études. Usant de ses charmes pour l'amadouer un peu, avec un petit clin d'oeil en prime, la tignasse blonde cherchait à déstabiliser le jeune homme. Elle tourna la tête sur le côté pour étouffer un nouveau rire en voyant la tête de Lavi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 55
RP : 54
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Dim 18 Oct - 3:09
Les yeux de Lavi brillaient, cette fille lui plaisait de plus en plus. Elle aimait se cultiver et disait préférer rester le plus près possible des textes originaux lors des traductions. Elle savait comment parler aux hommes ! Enfin à lui déjà, c'était sûr.
Il reprit la lecture silencieuse du document avant de pouvoir lui en résumer certain passage. Mais Shomei lui avait dit quelque chose qui stoppa net sa concentration. Elle "l'obligea" à quitter le texte des yeux en lui faisant lever sa tête vers elle, s'était rapprochée et lui avait murmuré quelques mots.
Lavi était toute chose. Blondie était drôlement entreprenante tout d'un coup, alors comme ça avoir des connaissances ça le rendait sexy ? Il voulait se lever et ouvrir la fenêtre parce qu'il était en nage mais, il lui semblait qu'il avait fait ça plusieurs fois déjà... Elle était si près et il voulait l'embrasser mais, heureusement ou malheureusement ? Elle avait tourné la tête et avait ri. Décidément, ce son c'était le plus beau qu'il n'avait jamais entendu. Elle se jouait de lui c'était évident et ça marchait très bien. Lavi avait du mal à rester concentrer.

"Oh Blondie...c'est dommage que tu sois si douée sinon j'aurai pu devenir ton professeur privé..."

Voilà ça c'était dit, après tout s'il le cherchait...Il ne savait pas s'il elle l'avait entendu cela dit.

"Allez jeune fille ! revenons à nos moutons. Cet homme...ce voyageur, a parcouru de nombreux pays, il a vu des choses merveilleuses hors de ses murs de pierre souterrain, il voulait rentrer et raconter à sa famille tout ce que la vie pouvait leur réserver au dehors. Mais, il avait rencontré une femme, il en était tombé amoureux" Comme par hasard Lavi se demandait s'il n'y avait pas que Shomei qui se jouait de lui..."Il ne savait pas s'il pouvait repartir, elle avait sa vie à elle dans son pays. Humm les noms des villes à l'époque étaient sensiblement différent de ceux de maintenant, ce texte est très vieux, selon moi, il aurait plus d'un siècle !". Je ne suis pas sûr de savoir d'où elle venait. Bon... je crois qu'on a bien mérité une pause, ce texte c'est pour un devoir, tu dois le rendre quand ? Parce que je pourrais y jeter un coup oeil rapide demain à nouveau si tu le souhaite."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 54
RP : 53
Date d'inscription : 04/10/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Dim 18 Oct - 5:18


Shomei Saiko


- Le texte est pour demain, mais... Je trouve cela étrange qu'il soit dans la langue de la civilisation disparue de Centra alors qu'il ne provient pas des sites de fouilles.

Fit remarquer la jeune femme tandis qu'elle étudiait ce texte alors que Lavi avait proposé de faire une pause. Shomei n'aimait pas les choses à moitié faite si bien qu'elle préféré le terminer. La tête blonde interpréta le texte autrement et dans son intégralité, du moins ce qu'elle pensait avoir pu comprendre même si le sens de certains mots lui échappait. Sur son bloc-notes, elle écrivit une traduction qui lui semblait plausible.

Spoiler:
 

Une fois qu'elle eut terminé d'écrire ce qui lui semblait être le récit du narrateur en question, elle ne put s'empêcher de se demander si le narrateur et l'auteur étaient la même personne. Tout en réfléchissant à cela, elle montra à Lavi sa traduction tout en lui donnant ses impressions :

- Tu sais, je pense qu'il a parcouru le monde pour rapporter à son peuple tout ce qu'il avait pu voir, comme si c'était son devoir. Que celui-ci devait rentrer, mais à cause de l'amour qu'il portait à cette femme il n'a pas pu.

Malheureusement, il manquait la fin du texte, impossible de savoir s'il s'agissait vraiment d'une note ou d'un courrier qu'il souhaitait transmettre ou bien d'une oeuvre fictive car après tout même à cette époque les écrits pouvaient être des textes à lire pour le plaisir. La traduction semblait incomplète, certes les noms des villes avaient été modifié par la suite, mais il ne fallait pas non plus oublier qu'avec la guerre certaines avaient été complètement rayées de la carte.

- L'auteur était jeune et a sans doute abandonné son voyage pour l'amour de sa vie. On dirait une sorte de note pour sa patrie, il comptait sans doute la déserter à cause de cette femme, tu ne crois pas ?

L'étudiante attendit le commentaire du jeune homme, les corrections qu'il pouvait apporter à sa traduction ainsi que ses impressions sur le sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 55
RP : 54
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Dim 18 Oct - 15:12
Il avait perdu l'habitude de rester trop longtemps assis sans bouger. Ses connaissances ils les avaient acquises en voyangeant et en écoutant son vieux pendant ses périples. Lorsqu'il étudiait de cette manière plus "classique" il était enfant, mais il ne voulait pas laisser tomber Shomei.
Effectivement, il trouvait aussi que c'était bizarre de donner un texte comme ça aux jeunes étudiants. Mais apparemment ils avaient le niveau pour le comprendre, du moins la jeune fille l'avait, en prenant le bloc-note où elle avait noté sa traduction du texte, le jeune homme était impressionné. Elle avait raison, tout ce qu'elle avait écrit était très juste. Au final, il ne servait pas à grand chose, elle n'avait pas besoin de son aide, elle se débrouillait bien toute seule.

"Wouah c'est super, si j'étais vraiment ton prof je te donnerais un A ou un 20/20, je ne sais pas comment est votre système d’annotation..."


Certes, il n'était pas très objectif mais, il était sûr qu'elle aurait un excellent résultat.

"Oui, il voulait quitter son peuple, sa famille pour une femme parce qu'il ne pouvait pas l'emmener avec lui. Ils se cachaient sous terre, il ne fallait pas qu'elle sache d'où il venait. Les gens de sa communauté, ne l'auraient sans doute pas accepté en plus."

Cette histoire résonnait comme en un étrange echo avec son histoire à lui. Il ne pourrait jamais vivre en couple avec quelqu'un, mais ne pourrait quitter les siens, parfois il avait l'impression de faire parti d'une secte...si le panda pouvait lire dans ses pensées, il se serait pris une sacré volée là...C'était aussi pour ça qu'il ne fallait qu'il s'attache aux gens. Affichant maintenant une mine un peu plus fermé il dit à Shomei.

"Avec ce texte tu as tout bon Blondie, je ne me fais pas de ce souci pour toi demain."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 54
RP : 53
Date d'inscription : 04/10/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Dim 18 Oct - 16:06


Shomei Saiko


D'un mouvement, elle bascula sa chaise en arrière qui se tenait maintenant sur les deux pieds. Les yeux tournés sur le plafond la jeune étudiante rêvassait en soutenant sa nuque avec ses bras. Tout le mérite revenait à Lavi, elle allait devoir réviser plus sérieusement. Alors qu'elle attendait patiemment cette fameuse récompense, elle vit le visage de Lavi se refermer, la blonde ne savait pas l'exacte raison, mais elle songea qu'il s'agissait sans doute de ce malencontreux évènement.

- Désolée... pour... tout à l'heure ...

Les excuses arrivaient un peu tard, elle parlait du coup dans les cottes qu'elle lui avait données à la fin du cours dont elle était partie comme une furie. Puis, remettant sa chaise correctement, elle lâcha un soupir, prit sa tête dans ses bras tout en la posant sur le bureau, ses mèches blondes recouvraient la table. Maintenant qu'elle était calme, Shomei avait les idées plus claires même si elle exprimait sa lassitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 55
RP : 54
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Dim 18 Oct - 20:36
"De...? pourquoi t'excuses-tu ?"

Il sorti de ses pensées et tant mieux mais, sur le moment il ne savait pas de quoi elle parlait. Il fallu un petit moment à Lavi avant qu'il comprennent qu'elle faisait allusion au coup qu'elle lui avait donné en classe.

"Oh non, c'est rien, je suis un solide gaillard, rappelle-toi !"
Il afficha un petit sourire.

Elle s'était installée la tête dans ses bras. Lavi passa sa main pour dégager ses cheveux de son visage comme il l'avait fait ce matin quand elle s'était assoupie sur son lit. Son attitude avait bien changé entre ce moment et maintenant, il avait donc prit cette liberté pensant qu'elle ne le repousserait pas.

"Tu es fatigué Blondie ? On fait une sieste express avant que tu me fasses visiter le campus ?"


Il approcha sa chaise tout contre celle de la jeune fille et lança

"Je suis ton oreiller si tu veux. Fait de moi ce que tu veux..."

Il avait un sacré coup de barre il avait sortit cette phrase sans penser à rien. Il piqua du nez après s'être installé, il n'avait même pas eu le temps de finir sa phrase, tant mieux peut-être, il aurait dit "je suis ta récompense." Quand il était fatigué, c'était un peu comme si qu'il était saoul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 54
RP : 53
Date d'inscription : 04/10/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Dim 18 Oct - 22:37


Shomei Saiko


Les deux jeunes gens s'endormirent sur la table, Shomei n'entendit pas les derniers mots de Lavi avant de sombrer dans ses songes. Une petite sieste qui ne fut que de courte durée puisque le portable de Shomei se mit à sonner. Machinalement, elle récupéra son portable et vérifia ses messages. C'était le campus qui lui demandait une nouvelle fois de se rendre sur les lieux, a priori la répétition avait commencé sans elle. Puisqu'elle faisait partie du comité en quelque sorte, elle devait s'y rendre. La tête blonde s'adossa à sa chaise puis fixa Lavi.

- Je dois aller sur le campus.

De nouveau, Lavi pouvait avoir l'impression de perdre Shomei, ses réponses courtes et ses habitudes lui étaient revenues. Cette activité ne l'enchantait guère, mais il s'agissait en quelque sorte d'un devoir, il fallait qu'elle y aille. Blondie rassembla ses affaires puis tenta de se lever, mais trop vite, si bien qu'elle eut quelques vertiges. Essayant tant bien que mal de se rattraper, elle se heurta à la table, son crayon lui glissa des mains puis elle bascula à nouveau en arrière. Cette petite sieste fut trop courte à son goût, vivement ce soir qu'elle puisse avoir une bonne nuit de sommeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar





Messages : 55
RP : 54
Date d'inscription : 19/09/2015

MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   Dim 18 Oct - 23:10
Son oncle le poursuivait avec une grosse aiguille. Il le pourchassait et l'insultait de "sale gamin" Apparemment quelqu'un lui avait coupé une mèche de cheveux pendant qu'il dormait et tout ceux qui le connaissait savait que pour le vieux panda ses cheveux, c'était très important ! Mais Lavi n'y était pour rien du tout dans cette histoire. Il essayait de lui expliquer mais en vain, le vieil homme ne le croyait pas. Il ne pouvait plus avancer il était fichu mais, le téléphone portable de son oncle sonna le détournant de l'objet de sa colère. Son téléphone ? depuis quand le vieux avait un objet aussi moderne avec lui ?

Lavi se réveilla en sursaut quand la sonnerie du téléphone du panda retenti dans la salle d'étude.

"Je n'ai rien fait !
" cria-il.

Ce n'était évidemment pas le téléphone de son oncle mais celui de Shomei qui avait sonné. Il soupira de soulagement. Quel terrible cauchemar...
Elle devait aller au campus, ça tombait bien, il voulait visiter mais, il aurait préféré qu'ils y aillent demain... Shomei s'était relevée et vacilla, ça faisait deux fois que ça lui arrivait aujourd'hui, mais cette fois elle n'était plus sous l'emprise de l'alcool. Du moins il n'en avait pas l'impression.
Lavi se leva rapidement et attira la jeune fille vers lui pour l'empêcher de tomber. Seulement, il posa le pied sur le crayon qu'elle avait laissé s’échapper. Il glissa et tomba en arrière, heureusement pour Blondie, le jeune homme lui servait vraiment d'oreiller...elle était sur lui, littéralement.

"Aie..."

Elle n'était pas lourde du tout et en d'autre circonstance il aurait trouvé cette situation très agréable, mais il avait encore un peu mal à son buste, d'ailleurs il se demandait si ce n'était pas les médicaments qu'il prenait qui l'avait rendu semi-comateux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Appartements de Shomei   
Revenir en haut Aller en bas
 
Appartements de Shomei
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les appartements au dessus des écuries
» Eclats de voix [Terminé]
» Une journée du roi Louis 14
» Le Palais des Rois d’Arnor. –Appartements Royaux
» Monsieur, Frère Unique du roi, Philippe Ier d'Orléans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Compression of Time :: Balamb Garden University-